Touriste ou tout-risque

       Pendant les vacances d'été, je me suis permis un petit voyage au Québec, idée de visiter quelques coins du pays et de changer mon paysage coutumier.

        Une chose m'a cependant frappé sur nos autoroutes. Non, ce ne fut pas un "poids lourd" qui se dirigea sur moi, mais plutôt la façon d'accéder à un site ou une ville.

          Pour "entrer" quelque part, il me fallait emprunter une "sortie". C'était vraiment étrange et contraire à toute attente! C'est comme si pour prendre place dans un cinéma, tu prenais la porte indiquée: "EXIT". Tu te retrouverais tout simplement dehors. Pourtant, il doit bien y avoir une certaine logique à cette nomenclature, même si certains pays préfèrent utiliser le terme "porte" pour signaler une bretelle d'évitement.


        Pour pénétrer dans le coeur de quelqu'un, il te faut d'abord sortir de toi-même. Si tu veux trouver une porte d'accueil, tu dois nécessairement quitter ton égoïsme, sortir de toi-même pour aller à la rencontre de l'autre...

 

        Et si c'était cela que le Seigneur nous conseille aujourd'hui...:  
      

Sortir pour Entrer !