Golf d'Église

        Par une belle journée ensoleillée, Marcel invite son grand-père à jouer un "neuf trous" au golf municipal. À mesure que la partie progresse, il est surpris de voir son aiëul encore très alerte, malgré ses vieilles jambes  et ses coups moins puissants.

        Mais comme dans toute partie de golf, il arriva à Marcel ce qui arrive à ceux qui veulent montrer leur supériorité. À l'approche du dernier vert, sa balle tomba juste devant un grand sapin et malgré ses savants calculs, il réussit simplement à la frapper directement sur le tronc de l'arbre qui la lui retourna sèchement à ses pieds.

       Le grand-père qui regardait la scène en souriant lui déclara tout de go:
- Marcel, quand j'avais ton âge, je réussissais à passer par dessus cet
arbre sans difficulté avec un fer #9.

      Sceptique, le jeune homme lui demanda comment il réussissait un tel coup, et le grand-père lui expliqua avec un petit sourire narquois:
- Lorsque j'avais ton âge, ce sapin mesurait quatre pieds...

     Dans nos communautés chrétiennes, il y en a encore qui veulent jouer du "fer #9" alors qu'il faudrait probablement des "bois #3" pour s'adapter aux changements de notre société.

      Alors que des touristes commencent à voyager dans l'espace, ne serait-il pas opportun de repenser nos liturgies et nos moyens d'interventions sociales plutôt que de nous contenter de multiplier les colloques et sessions d'études pour tourner en rond autour des mêmes thèmes et modes d'actions...

"À vin nouveau, outres neuves"