SANS FRONTIÈRE...

 
Je n'ai pas su oublier, Seigneur,
Qu'on m'avait rejeté, humilié !
Et puis tu es venu, discret, et tu m'as dit: 
Moi, je t'aime comme tu es.

Et j'ai compris que ce qui donne sens à ma vie, 
Ne sont ni les réussites ni les échecs, 
Ni de briller ou d'être humilié devant les autres, 
Mais d'être accepté et aimé  par toi.


Ta justice, c'est celle d'un amour
Qui ouvre des chemins d'avenir.

Et quand elle apprend à aimer, à pardonner, 
À se tourner vers les autres, 
Elle introduit à ta "nouvelle justice",
Celle de ton accueil sans frontière.