Coupe-à-blanc
 
Des bûcherons venaient d'abattre tous les arbres d'un boisée, à l'exception d'un seul. L'arbre qui avait échappé au massacre était immense, si grand qu'une foule pouvait s'asseoir sous son ombre.

Les voisins demandèrent la raison du privilège accordé à cet arbre. Les bûcherons expliquèrent qu'il ne valait rien. Il était inutilisable en menuiserie, son tronc et ses branches étant trop noueux. Comme combustible il était également sans intérêt : en brûlant il dégagerait une fumée qui irriterait les yeux. Voilà pourquoi il était inutile de le couper.

Heureux arbre ! Pourquoi ne pas essayer de lui ressembler?
Ne cherchons pas des performances exceptionnelles. Trop utiles, on nous abattra pour servir les intérêts de quelqu'un d'autre. Suivons l'exemple de cet arbre. et n'ayons aucune prétention particulière.

Nous grandirons en paix et un jour des personnes savoureront l'ombre que nous projetterons...

- S.O.S. Police! Il faut faire quelque chose,
un singe vient de ramasser un couteau !


- Ne vous en faites pas,
tant que ce n'est pas un homme !